Page précédente Page suivante Retour à la page d'accueil cyclotourisme

De Nantes à Dax le long de l'Atlantique


Jeudi 31 juillet : St Sornin - l'Amélie sur Mer


COMPTEUR
DST : 45.37 km
MOY : 15.54 km/h
TPS : 2h55
TOT : 305 km
Lever 8h10. On traine, on laisse encore un peu sécher notre lessive au soleil et finalement on lève la béquille vers 10h30.
On dévie de notre route pour passer à Médis où normalement il y a un "supermarché du sport" avec des sacoches. En effet celles d'Hélène gentiment prêtées par un ami sont faites d'un tissu assez fragile et commencent déjà à montrer des signes de faiblesse. On préfère prendre les devants et en acheter des "à nous" histoire de ne pas rendre les autres mortes. Chez sport machin, un seul modèle, quasiment le même que celles qui rendent l'âme... mais le tissu a l'air beaucoup plus costaud. Ce n'est pas trop cher (4 euros l'ensemble de 3 sacoches) et c'est le seul gros bled qu'on prévoit de traverser avant Biarritz, donc pas trop le choix. Après ça sera plutôt les surf-shops qui abonderont...

En face, un Leclerc. On en profite et on fait les courses pour 2 jours, comme ça on sera tranquilles. On repart, il est plus de 13h et on a faim !! Malheureusement les zones commerciales sont plus réputées pour leurs parkings en plein soleil et le flots de voitures sur des bretelles compliquées que pour leurs espaces verts et leur ombre protectrice.
Royan est tout prêt et on mangera en attendant le bac.
En fait le bac arrive vite et on est encore plus vite à bord, ça dépote. La traversée est superbe. Un groupe de gamins en bas âge jouent à qui se tartinera le plus de crème solaire ! Il fait beau, on se repose c'est chouette.

Le Verdon La Gironde Crème solaire partie

Arrivée sur Soulac On débarque et on peut ENFIN manger ! On se prélasse, on est bien, ça sent la mer, la plage, les pins,... changement radical de style !
Il est plus de 16h quand on repart, on découvre notre première piste cyclable au milieu des pins, c'est calme et relaxant. On s'arrête au poste de secours de la plage de Soulac pour faire le plein en eau. Je discute quelques minutes, l'accueil est très sympa "c'est chouette de voir des jeunes qui font du sport". On étrenne notre poche à eau de 5L car ce soir c'est bivouac.
Quelques kilomètres après l'Amélie sur mer, la piste quitte la route... et c'est le paradis. Juste le bruit de la mer et du vent dans les pins. On s'écarte un peu et trouve un coin isolé pour la tente.
Le diner est rapide, pas envie de faire du "chaud" et on n'est pas trop rassurés avec le camping gaz dans les pins. "Toilette de chat" tout nu dans les pins, ça fait bizarre mais c'est sympa.
On rentre tout dans la tente, Hélène bouquine un livre acheté cet après-midi à Soulac... on est bien !

Premier bivouac au milieu des pins Premier bivouac au milieu des pins Premier bivouac au milieu des pins