Page précédente Page suivante Retour à la page d'accueil cyclotourisme

De Paris à Den Helder (Pays-Bas) en tandem


Mardi 7 août 2007 : St Valéry -> Equihen Plage


COMPTEUR
DST : 79.34 km
TPS : 3h57
MOY : 20.05 km/h
MAX : 44.93 km/h
TOT : 311.6 km
Nuit fraîche mais correcte, lever comme prévu à 7h et départ à 9h10. La matinée est agréable car on retrouve un terrain plat. Bonne surprise également, beaucoup de pistes cyclables le long des grandes routes. On enroule les kilomètres sans souci. On déjeune dans le jardin de la mairie de « Trépied »... une de mes grosses concessions cette année : pas de vrai trépied pour l’appareil photo... on fait sécher la tente au soleil car la condensation frappe toujours.
Premier petit café appréciable : merci les courses d’hier.
On remonte d’un petit cm la selle d’LN qui a un peu mal aux genoux et on repart. L’après-midi est plus délicate : ça monte, il fait « chaud mais froid ». Un grand classique à vélo, j’explique : On se caille en T-shirt dans les descentes et on crève de chaud avec la polaire dans les montées. Et évidemment s’arrêter à chaque changement de dénivelé est beaucoup trop contraignant !

Des coquelicots Paysage varié : dunes Paysage varié : colines

On s’oriente juste en dessous de Boulogne sur mer car ça semble plus simple d’accès (sinon imbroglio de voies rapides) et aussi plus accueillant et plus propice à la présence de campings. On est surtout accueillis par des montées/descentes à plein de pourcents mais l’arrivée sur Equihen est superbe. La MER, la vraie avec une plage. Certes on l’a déjà approchée hier, mais on était plus dans un trip camping/courses, là on n’a juste à se poser et à apprécier. On admire le spectacle ainsi que le décollage de parapentes. On part en quêtes d’un camping et le municipal du coin est un 3 étoiles quand même (15 euros la nuit). On plante la tente avec vue sur la mer !!! Après le traditionnel montage de tente / douche / lessive on part rejoindre la plage à pied. On met les pieds dans l’eau : 19°c, probablement un record ici. On se pose sur le sable, c’est sympa, ça nous rappelle un peu Pyla il y a 4 ans.

La mer : enfin ! La mer : enfin ! Un peu de repos...

Si ce soir c’est camping (encore) c’est que nous avons prévu de faire une demi-journée de repos demain : grasse mat et balade dans le coin. Cet endroit symbolise en quelque sorte l’étape n°1 de notre périple : Paris->La mer à l’endroit où va bientôt commencer notre 2ème étape : emprunter la LF1, la route balisée qui nous mènera si tout va bien jusqu’à Den Helder au nord des Pays-Bas.
Diner : soupe (Cub vollaile) + semoule aux épices comme toujours en mode plâtrée des familles (sachet pour 4... à 2). La nourriture, c’est notre gazole à nous !

Coucher tard : 21h30 (héhé), malgré la grasse mat prévue on met le réveil à 8h30 pour profiter un peu de la matinée quand même.


La plâtrée de semoule, appréciée après presque 80 km Ce soir nous avons une vue ! La nuit tombe, on est bien nazes...